Dojo Shingitai

Aikido Le dojo Infos pratiques Les stages Evénements à venir Contact

L’AÏKIDO est une discipline martiale d’origine japonaise utilisant des techniques à mains nues, des techniques avec armes (en bois), des techniques de respiration et des exercices pour maintenir le corps en bonne santé. Elle s’inscrit dans une démarche de réduction de la violence car l’aïkido s’oppose à toute idée de violence et de compétition. Au travers d’une technique et d’une pratique martiale, chacun va pratiquer avec plaisir et sans danger en fonction de ses capacités et en respectant ses limites. On ne cherche pas à détruire l’autre et la pratique ne vise pas la bagarre mais elle prépare autant physiquement (souplesse, rapidité, musculature), mentalement (rester calme en toutes circonstances) que techniquement (respecter la distance de sécurité, trouver l’ouverture, se placer). C’est une méthode éducative physique qui dépasse l’activité pour y intégrer l’individu qui va utiliser son corps différemment : une technique d’aïkido parfaite se fait sans recours à la force musculaire. La pratique ne requiert aucun prérequis de forme physique ou d’expérience martiale. Fait rare de nos jours, des pratiquants de tous âges et tous niveaux, exerçant des métiers les plus divers se retrouvent dans une ambiance détendue et conviviale. Les échanges et la diversité des élèves sont pour l'aïkido une importante source de richesse.

"Blesser un adversaire, c'est se blesser soi-même. Maitriser une agression sans infliger de blessure, c'est l'Aïkido. Le but n'est pas de détruire mais de se construire" Ô sensei Morihei Ueshiba

Il s’agit en aïkido d’utiliser constamment la force et la vitesse du partenaire sans jamais s’y opposer. Cours après cours, le pratiquant d’aïkido affine son travail et ses techniques de manière à pouvoir maitriser les différentes situations d'attaque avec décontraction et sans la moindre violence.

La pratique de l'aïkido apporte une gestion des conflits et une prévention de la violence sous toutes ses formes, sur le plan intra-personnel, inter-personnel et professionnel.

DES BIENFAITS DIVERS :

La pratique de l'aïkido apporte une technique martiale efficace, un excellent entretien physique et un développement des réflexes - mais également une meilleure gestion du stress, une meilleure concentration et un lâcher-prise. Le travail est adapté à la physionomie de chaque pratiquant.es et au rythme de chaque personne.

► Toutes les informations quant aux Tarifs / Lieux et Horaires : sous "infos pratiques"

L’enseignante Katharina Schwickerath baigne dans le milieu depuis le plus jeune âge, son père était son premier professeur. Elle dispense des cours adultes et assure également l’animation des cours enfants (dès 6 ans) et adolescents. Elle intervient également hors des dojos, comme dans les lycées et collèges, pour y animer des initiations ainsi qu’aborder ce qu’est la « non-violence ».

L'enseignante conseille d'essayer car c'est le meilleur moyen de se rendre compte si la pratique de l'aïkido peut convenir ou non. Il est possible de s’inscrire tout au long de l’année. Une semaine d’essai est offerte.

UN PEU D'HISTOIRE :

O senseï Moriheï Ueshiba (1883-1969)

Né le 14 décembre 1883, Moriheï Ueshiba, était de faible constitution, souvent malade et très nerveux. Ses parents l’encouragèrent à poursuivre des activités physiques. A vingt ans, il se rend à Tokyo et passe ses soirées à étudier les anciennes techniques de Ju-Jitsu, sous la direction de maître Tozawa. Parallèlement, il pratique de Ken-Jutsu (sabre). Après être tombé malade, il s’astreint à un entrainement dur et progressif basé sur la condition physique et la force pure. Bien que de petite taille (1,54m), il était beaucoup plus fort que la moyenne. En février 1915, au cours d’un voyage il rencontre le grand maître de l’école Daïto : Sokaku Takeda. Ce dernier après l’avoir longuement gaugé, accepte de lui enseigner les techniques du Daïto Ryu. Vers la fin des années 20, il comprit que le vrai BUDO n’est pas de vaincre un adversaire mais de se construire soi-même. Si la recherche spirituelle est présente dans tous les arts martiaux japonais, jamais personne ne l’avait approfondie jusqu’à l'englober en son sein

Aikido